« Un livre noir, asphyxiant, qu’on lit en apnée… » par Anne-Caroline Jambaud – Rue 89

Un très beau compte-rendu de L’Effrayable paru ce matin dans l’édition lyonnaise de Rue89. Signé Anne-Caroline Jambaud, il témoigne d’une lecture précise et inspirée.

Extrait :  » L’Effrayable n’est pas un livre facile, léger, divertissant. Un récit lisse et sans aspérité, sitôt lu, sitôt oublié. Non, c’est un livre noir, asphyxiant, qu’on lit en apnée, avec des hauts le cœur et, parfois, des grimaces de dégoût. Mais doté de poignantes fulgurances et d’une étrange persistance. Ces sensations tiennent moins aux motifs du livre – inceste, viol, misère affective et intellectuelle sur trois générations… – qu’à la langue, maltraitée et enlaidie au point d’être indéchiffrable, horrifique. »

Rue89-28 août 2012

Publicités