Un roman d’Andréas Becker éclairé par la lecture de Günther Anders

Le Soir, Salim Jay, le 24 décembre 2012

Le Soir, Salim Jay, le 24 décembre 2012

« Il aura fallu […] l’irruption d’un écrivain allemand de langue française, Andréas Becker, pour nous rappeler avec L’Effrayable (La Différence, 2012) que le pouvoir de sédition de la littérature ne s’est pas évanoui, contrairement à la rumeur, et que les effrois et les sidérations que suscite l’Histoire peuvent encore retentir en littérature jusqu’à saisir le lecteur ».

L’Effrayable: Andréas Becker ou la littération

La Gazette de Berlin, le 13 décembre 2012

La Gazette de Berlin, le 13 décembre 2012

Andréas Becker, expatrié Allemand à Lyon, a publié son premier roman aux Éditions La Différence à la rentrée littéraire 2012. Un roman très spécial: triturant, déformant, malaxant la langue française, l’auteur veut faire entrer le lecteur dans la folie d’un personnage torturé.

Andréas Becker à Bolbec / Café littéraire avec l’association « Caractères d’expressions »

Andréas Becker à BolbecAndréas Becker sera à Bolbec (salle Maupassant – Le Val au Grès) le vendredi 30 novembre à 21 heures dans le cadre d’un café littéraire itinérant avec l’association « Caractères d’expressions ». À 19 heures se tiendra un repas en présence de l’auteur à la salle Camus.

Réservation au 02 35 57 46 78. Plus d’informations sur http://cafeitinerant.jimdo.com/.

Andréas Becker à la librairie Ptyx

Le 23 novembre à 20:00, Andréas Becker sera à la librairie Ptyx, à Ixelles, très bonne librairie s’il en est, et qui brille toujours (illuminant la Belgique toute entière) par la justesse de ses goûts.

Retrouvez la librairie Ptyx sur sa page Facebook et sur son site internet.

« L’Effrayable » sur Le Nouvel Obs

Le nouvel Obs-10 septembre 2012

La critique de L’Effrayable de Dimitri Laurent est également consultable sur le site du Nouvel Observateur.

Andréas Becker, l’effrayant effrayé sur le site Le Rideau

Le Rideau-10 septembre 2012

Dimitri Laurent propose aujourd’hui sur le site Le Rideau, une critique très élogieuse de L’Effrayable.

« Il y a des livres comme ça qui vous trouble. Vous en sortez profondément perturbé, ému parfois, déphasé souvent. Et s’il ne restait qu’un livre en cette rentrée littéraire, pour nous, pour Le Rideau, ce serait celui-là. L’Effrayable d’Andreas Becker. Certes, cet ouvrage n’aura pas le Goncourt, il est bien trop politiquement incorrect pour les huiles défenderesses de la langue franchouillarde. Mais pour nous, c’est bien plus qu’une révélation. Phénoménal. »

Retrouvez l’intégralité de cette critique sur lerideau.fr

Andréas Becker : l’histoire de « L’Effrayable »

Andréas Becker a répondu, il y a quelques semaines, en exclusivité aux questions d’une journaliste du site enviedecrire.com.

Nous publierons régulièrement des vidéos issues de cet entretien. Mille mercis à l’équipe d’enviedecrire de nous avoir autorisé à le faire.

Aujourd’hui, la quatrième : Andréas y parle de l’histoire de « L’Effrayable ».

Andréas Becker : être édité pour la première fois

Andréas Becker a répondu, il y a quelques semaines, en exclusivité aux questions d’une journaliste du site enviedecrire.com.

Nous publierons régulièrement des vidéos issues de cet entretien. Mille mercis à l’équipe d’enviedecrire de nous avoir autorisé à le faire.

Aujourd’hui, la troisième : Andréas y parle de son parcours, et de son long chemin jusqu’à la première publication.