Andréas Becker à la librairie Fantasio de Villeurbanne

Le samedi 6 octobre prochain, à partir de 15h, Andréas Becker sera à la librairie Fantasio de Villeurbanne pour présenter son premier roman, L’Effrayable.

 

Publicités

La bande-annonce de «L’Effrayable» remarquée par Côté Cinéma

Côté Cinéma-19 septembre 2012

« Ça ressemble à un film-annonce de long-métrage… C’est mis en scène comme une production de cinéma… Ça a toutes les caractéristiques d’un teaser de film noir… Pourtant, c’est une bande-annonce pour… un roman ! C’est ainsi que, dans les salles du réseau MK2 à Paris, le livre L’Effrayable d’Andréas Becker, qui paraît aux éditions de la Différence, a fait l’objet d’une campagne publicitaire sur grand écran pendant deux semaines consécutives. Une bonne manière de relier l’art de la plume avec celui de la caméra. »


Côté Cinéma
revient cette semaine sur la bande-annonce de L’Effrayable et sa diffusion dans les salles du réseau MK2.

Andréas Becker à la librairie La Mémoire du monde en Avignon

La Mémoire du monde – 27 septembre 2010

Jeudi 27 septembre prochain, à partir de 19h, Andréas Becker sera à la librairie la Mémoire du monde, en Avignon, pour présenter son premier roman, L’Effrayable.

Andréas Becker présente «L’Effrayable» à la librairie Decitre à Lyon

Signature Decitre-Lyon-19 septembre 2012

Andréas Becker présentera ce soir L’Effrayable, à la librairie Decitre de Lyon, à partir de 19h, dans le cadre de la Soirée lecteur organisée par Decitre en cette rentrée littéraire.

Retrouvez toutes les informations sur cette séance de dédicace ici.

Andréas Becker à la Fête de l’Huma

Dimanche dernier, Andréas Becker était invité à la Fête de l’Huma pour une séance de dédicace. Il a également participé à un débat consacré aux premiers romans de la rentrée, animé par Alain Nicolas, en compagnie de Pacôme Thiellement, pour Soap apocryphe (éditions Inculte) et François Tison pour Farcissures (éditions Allia).

 

« L’Effrayable », diamant noir de la rentrée littéraire

Valeurs Actuelles-13 septembre 2012

Bruno de Cessole propose cette semaine, dans l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, une critique très élogieuse du roman d’Andréas Becker, «diamant noir dans la grisaille de cette rentrée».

«À plus d’un titre ce livre insolite, perturbant, et, osons le mot, prodigieux, devrait être – sur le plan purement littéraire – l’événement de cette rentrée. […] Entre les incantations du Céline de la trilogie allemande, l’inventivité sémantique d’un Arno Schmidt et les violences de l’expressionnisme, ce diamant noir «effroyable» étincelle parmi la grisaille de la rentrée romanesque.»

« L’Effrayable » sur Le Nouvel Obs

Le nouvel Obs-10 septembre 2012

La critique de L’Effrayable de Dimitri Laurent est également consultable sur le site du Nouvel Observateur.

Andréas Becker, l’effrayant effrayé sur le site Le Rideau

Le Rideau-10 septembre 2012

Dimitri Laurent propose aujourd’hui sur le site Le Rideau, une critique très élogieuse de L’Effrayable.

« Il y a des livres comme ça qui vous trouble. Vous en sortez profondément perturbé, ému parfois, déphasé souvent. Et s’il ne restait qu’un livre en cette rentrée littéraire, pour nous, pour Le Rideau, ce serait celui-là. L’Effrayable d’Andreas Becker. Certes, cet ouvrage n’aura pas le Goncourt, il est bien trop politiquement incorrect pour les huiles défenderesses de la langue franchouillarde. Mais pour nous, c’est bien plus qu’une révélation. Phénoménal. »

Retrouvez l’intégralité de cette critique sur lerideau.fr

«L’Effrayable», coup de cœur de la rentrée sur Fnac.com

L’Effrayable d’Andréas Becker apparaît parmi les Coups de cœur  de la rentrée des libraires de la Fnac.

« Le narrateur raconte, malmène la langue, les mots sont distordus. Un livre qui provoque des sensations très fortes, très étranges, une angoisse à peine supportable. »

Les libraires, aussi, aiment «L’Effrayable»

La librairie Ptyx, « férocement indépendante », et qui ouvrira ses portes en septembre 2012 à Ixelles (Belgique), chronique sur son site internet L’Effrayable d’Andréas Becker.

« Il est parfois, en littérature comme en d’autres domaines, de ces tentatives “radicales” qui émeuvent déjà de par l’ambition et le courage que l’on est forcé de supposer dans le chef de qui en est l’auteur. Il y a une tension dans la prise de risque qui émeut, comme est ému le spectateur d’un spectacle de haute voltige. Bien souvent cependant, en littérature du moins, le voltigeur s’écrase au sol. Et puis, de temps en temps, c’est le prodige. »


Consulter ici l’intégralité de la critique dédiée à « l’Effrayable » par la librairie Ptyx.

Coup de cœur de la rentrée de la librairie Préambule, à Cassis, L’Effrayable a fait l’objet hier d’un magnifique billet sur leur blog.

« Dire que L’Effrayable est un roman fort revient à se situer réellement en deçà de l’expérience de lecture qu’il procure. Ce roman est doté d’une puissance qui va bien au-delà du « coup de poing ». Non, on tient ici un roman majeur à la thématique brillante. Je vous en supplie, faites abstraction des difficultés des premières pages, reposez sur les étals les produits formatés ou désincarnés que l’on vous vend dans toutes les pages livres des magazines, et encaissez ce chef d’œuvre qui constitue avec le magnifique Escalier de Jack de Jean Cagnard la plus belle réussite en littérature française de la rentrée. »

Consultez ici l’intégralité du billet consacré au roman d’Andréas Becker sur le blog de la librairie Préambule.